Leif Davidsen

LA CHANTEUSE RUSSE

Ed. Gaïa-01/99- traduit du danois.

(L’auteur a passé quatre années à Moscou comme correspondant de radio Danemark – ce roman a été écrit en 1988)

Roman policier, ayant pour cadre l’Union soviétique en 1985, à la veille de la mort de Brejnev.

Jack Andersen, quarante ans, est un diplomate danois en poste à Moscou.

Par une nuit d’hiver, on découvre les corps de deux jeunes femmes, dont l’une Sonia, est employée à l’ambassade du Danemark, et l’autre Véra, une prostituée.

Un grand nombre de vidéo-cassettes pornographiques est découvert dans l’appartement, ainsi que des liasses de dollars. Trois assiettes laissées dans l’évier font soupçonner que les victimes n’étaient pas seules.

Mais le gouvernement du Danemark de désire pas ébruiter cette affaire déshonorante. Quant aux dirigeants soviétiques, ils acceptent d’arrondir les angles pour servir leurs intérêts. On conclut donc à un jeu sexuel qui aurait mal tourné et à un suicide. L’affaire est classée.

Mais Jack s’intéresse à ce mystère. Il renoue des contacts avec des amis moscovites, des collègues de l’ambassade des Etats-Unis, et des connaissances dans la mafia russe. Il rencontre la sœur de Véra, Lili, chanteuse dans un restaurant de luxe, tous deux tombent amoureux l’un de l’autre.

Après des péripéties à suspense, Jack réussit à faire passer Lili au Danemark.

 

--------------------------------------

retour au sommaire des résumés