Jean DENIS

LA NASSE

Ed. Serpenoise 1992

Jean Denis est né le 1er novembre 1918 à Auboué. Son père fabriquait des nasses et articles pour pêcheurs.

Appelé à faire son service militaire en avril 1939 sur la ligne Maginot à Boulay, envoyé à Ottonville à la déclaration de la guerre, il a pris part aux combats de 1940 et a été grièvement blessé.

Transporté de camp en camp par la Croix Rouge, il a finalement été démobilisé en 1941. Auboué était en zone annexée par les Allemands. Il s’est débrouillé pour passer la frontière, trouver du travail comme pâtissier à Metz (où tous les noms de rues étaient changés en noms allemands) et créer un réseau de résistants.

Il a risqué sa vie des dizaines de fois en acceptant de " passer " en zone occupée tous ceux qui voulaient échapper aux nazis. Il a été repris à deux reprises par la Gestapo. Il n’a dû son salut qu’à des circonstances exceptionnelles, dit-il, mais aussi à son courage, son ingéniosité et son héroïsme.

Outre son intérêt historique et psychologique, ce récit est un document passionnant sur Metz et les Messins pendant les années 1940-1945.

------------------------------


retour au sommaire des résumés