CRAINTE

Il y avait un roi très rusé qui suçait son peuple jusqu’à la moelle. Quand les caisses de l’Etat étaient vides, il convoquait ses collecteurs et leur disait :

- Allez ! débrouillez-vous, apportez-moi de l’argent ; et tâchez de connaître l’état d’esprit du peuple !

Les collecteurs allaient chez les gens, prélevaient les redevances et revenaient au palais chargés d’or et d’argent qu’ils déposaient devant le roi. Le roi leur demandait :

"  De quelle humeur est le peuple ? "

Les collecteurs répondaient :

" Sire, vos sujets sont très tristes et abattus ".

Mais un jour, le roi apprend que le peuple chante et danse. Petits et grands, jeunes et vieux, tous font la fête jour et nuit ; ils mangent, boivent, s’amusent, jouent de la trompette et du tambour .

" Ah ! dit le roi, maintenant je vois que le peuple est complètement ratiboisé. Collecteurs, arrêtez les prélèvements !

Mais veillez à ce qu’il ne nous arrive aucun malheur !…

…………………….

retour au sommaire des contes