Oiseaux d'Arménie

Retour au sommaire

L'Arménie se trouve dans la Montagne Inférieure du Caucase entre la Mer Noire et la Mer Caspienne. C'est une région d'un très grand intérêt pour l'observation d'espèces migratoires en reproduction dans des habitats de haute montagne ou quasi-désertiques.

A Erevan même, on voit dans les rues des tourterelles maillées. On entend des pies bavardes dès le lever du soleil. On voit passer des corneilles noires mantelées, des hirondelles, des huppes et dans les parcs, des pics syriaques.

DANS LA REGION DE L'ARARAT :

ARMASH est tout à fait impressionnant pour ses espèces attirées par cette zone humide, telles que le Cormoran pygmée, le Héron pourpré, le Crabier chevelu, le Bihoreau gris et la Panure à moustaches. Les étendues d'eau accueillent des espèces timides et farouches comme la Marmaronette marbrée, le Fuligule nyroca, l'Erismature à tête blanche, la Nette rousse. La Guifette moustache, la Guifette leucoptère, la Sterne naine et le Goéland railleur sont aussi des spécialités d'Armash. Les prés humides et zones boueuses attirent l'Ibis falcinelle et la Glaréole à collier en nidification et parfois la Glaréole à ailes noires, le Vanneau à queue blanche et le Pluvier à collier interrompu. Armash est entourée d'une région à moitié désertique où poussent des tamaris, arbustes épineux, et des broussailles. Cet habitat très particulier séduit l'Hypolaïs pâle, l'Hypolaïs d'Upcher et la Fauvette de Ménétries ainsi que le Rollier d'Europe, le Guêpier d'Europe et le Guêpier de Perse.

LE LONG DU FLEUVE ARAXE :

Les plus hauts sommets accueillent des espèces qui font la particularité de l'Arménie, telles que le Gypaète barbu, la Tétraogalle de Perse, le Roselin à ailes roses et le Serin à front d'or.

GARNI :

Garni se trouve au bord de LA RESERVE NATURELLE DE KHOSOR :

Pendant le trajet on parcourt un paysage aride peuplé d'espèces comme l'Alouette calandrelle, le Traquet motteux, le Traquet Isabelle, le Traquet oreillard, le Traquet deuil, l'Etourneau roselin, la Pie-grièche à poitrine rose, le Bruant mélanocéphale et le Bruant ortolan.
Garni possède un temple du septième siècle dont l'allée menant à l'entrée est bordée d'importants bosquets. Ceux-ci attirent le Pic Syriaque, le Monticole merle-bleu et le Sittelle de Neumayer. Plus loin, on pénètre dans une région de falaises et d'arbres. Là on peut repérer des espèces comme le Vautour moine, le Vautour fauve, la Huppe fasciée et une sélection d'autres passereaux.

VERS LA VILLE INDUSTRIELLE DE HRADZAN :

Nous sommes surtout intéressés par un village situé à proximité de prés alpins. Des rivières rapides attirent le Goéland d'Arménie, le Cincle plongeur et la Bergeronnette des ruisseaux. Certains villages abritent le Rouge queue noir et le Roselin cramoisi. En commençant l'ascension par des prés alpins où poussent quelques arbustes isolés, on peut apercevoir le Merle à plastron, le Pipit des arbres et la Pie-grièche écorcheur. Mais le plus intéressant est une zone de pentes rocailleuses parsemées de bouleaux nains et de rhododendrons. Avec un peu de chance nous devrions y voir de près le Tétras du Caucase ainsi que la Linotte à bec jaune et le Pipit spioncelle. En redescendant nous aurons des chances d'identifier la Buse variable, la Caille de blés et la Perdrix grise.

LE LAC D'ARPI EST SITUE AU N.O. DE L'ARMENIE.

C'est un site capital pour les anatidés en reproduction. On traverse de vastes steppes de montagne avec des pâturages et des zones cultivées. Celles-ci attirent l'Alouette monticole. Au Lac d'Arpi il peut y avoir des espèces en nidification comme le Grèbe à cou noir, le Pélican frisé, le Busard des roseaux, le Tadorne casarca, le Gorge bleu à miroir et des locustelles. Deux spécialités de la région sont la Grue cendrée et le Grèbe jougris qui se reproduisent dans les importantes zones humides.

AU LAC SEVAN, SITUE A 1916 m AU-DESSUS DE LA MER.

Ce lac possède une énorme colonie de Goélands d'Arménie qui nidifient dans une île protégée. Aux approches de l'île on peut apercevoir dans des touffes de bouleaux le Pipit des arbres, le Rouge queue à front blanc, la Rousserolle verderolle, le Roselin cramoisi et le Pouillot montagnard. Au Lac Sevan, des falaises abritent le Rouge queue noir, le Moineau soulcie et le Monticole merle-bleu. Dans la vallée avoisinante, on peut observer le Monticole merle-de-roche et avec un peu de chance le Roselin à ailes rousses.

ASCENSION DU MONT GAZMA :

C'est un site remarquable pour l'observation d'oiseaux de la haute montagne. La piste nous mène à travers des prés à côté d'un château en ruines et d'une église du 13e siècle. On aperçoit souvent au château des Aigles royaux et des volées cascadantes du Craves à bec rouge. Les bergers passent l'été dans un village isolé où il y a des espèces comme la Perdrix choukar, le Serin à front d'or, la Linotte à bec jaune et la Linotte mélodieuse. Le sommet est couronné de promontoires rocheux à côté de falaises vertigineuses qui surplombent une lointaine vallée. On verra très probablement le Gypaète barbu, le Tétraogalle de Perse, l'Hirondelle des rochers, l'Alouette hausse-col, l'Accenteur alpin, le Roselin à ailes roses et la Niverolle alpine.

KAPAN ET LE MONT KHOOSTOOP :

On peut y localiser des oiseaux des bois comme l'Aigle pomarin, l'Aigle botté, le Circaète Jean-le-Blanc, le Pic noir, le Pic épeichette, la Fauvette babillarde, le Gros-bec casse-noyaux, le Gobemouche à demi-collier et le Gobemouche nain. Le Mont Khoostoop est un endroit merveilleux où nous devrons avoir de nouvelles possibilités de voir le Tétraogalle de Perse, le Tétras du Caucase et avec un peu de chance le Tichodrome échelette.

MEGHRI :

Le climat de Megri est sec et sub-tropical. On y trouve côte à côte des zones à végétation sèche, des bois à arbres caducs, des gorges pleines de roches et des zones de genévriers parsemés. On peut y rencontrer la Mésange lugubre, la Fauvette orphée et la Pie-grièche à tête rousse. Les pentes inférieures des collines attirent la Sittelle des rochers et la Sittelle de Neumayer, le Traquet motteux, le Traquet à queue rousse, le Traquet oreillard, le Traquet deuil et si nous avons de la chance le Francolin noir.

VEDI :

Vedi est, une région extrêmement aride. En route on doit avoir la possibilité d'observer la Cigogne blanche, le Vautour Moine, le Vautour fauve et le Vautour percnoptère. Vedi est réputé pour la Buse féroce, l'Agrobate roux, le Traquet isabelle, l'Hypolaïs d'Upcher, le Roselin githagine et le Bruant à cou gris.

LES MONT ARAGATS :

Les vallées inférieures sont surtout couvertes de broussailles de genévrier au bord des ruisseaux rapides qui descendent de la montagne. Cet habitat inhabituel attire le Merle à gorge blanche, l'Accenteur de Radde et le Merle à plastron. Plus en amont dans la vallée on pourra étudier de près le Moineau soulcie et le Bruant fou nidifiant. La route se termine à un point de vue pittoresque qui domine un château ruiné et une église. Parmi les rapaces qu'on peut régulièrement observer ici il y a la Buse variable, la Buse féroce, l'Aigle botté et l'Aigle pomarin. Plus haut, vers le sommet à travers des prés alpins et des pentes rocailleuses, on aura la possibilité d'observer l'Alouette hausse-col, la Niverolle alpine et l'Accenteur alpin.

L'Arménie est un pays fascinant qui a sa propre langue et une culture qui remonte à plusieurs siècles. C'est d'ailleurs un endroit exceptionnel de la nature dans un des plus beaux paysages de l'extrême sud-est de l'Europe.

 

(D'après une documentation de " Vie sauvage " et des récits de voyageurs)