Ma mère - Chanson d'Arthur Mesjian

Retour au sommaire

Mère mon soleil
et clair de lune matinal,
tu es devenue relique, et tu t'es unie à notre terre
et la tendre terre de la Patrie séculaire
s'est adoucie un peu plus.

Mère, mon pays
et matin lueur d'encens
tu as donné à notre terre une âme au parfum d'encens
et la sainte terre de nos pères auréolés de lumière
s'est sanctifiée un peu plus.

Mère, toi mon trésor
et mine d'or inépuisable,
tu es devenue mystère, et amas de terre indistinct,
mais le trésor sans espoir des flancs de nos terres
s'est accru un peu plus.

Mère ma source
du miracle infini de l'amour
tu es partie dormir sous l'Astre de l'Illuminateur
et le coeur immense de la terre maternelle d'Arménie
est devenu un peu plus maternel.

Mère, mon ciel,
mère, ma table tribale,
mot authentique
et saint dialecte maternel
avec toi maintenant, le Monde Arménien sans pareil
est devenu un peu plus arménien.

(traduction Louise Kiffer et Haytoug Chamlian)