Symposium de génétique à Erevan

Retour au sommaire

Le colloque en l'honneur d'un biologiste russe suscite l'intérêt international

Par Suren Déhéryan, reporter à ArmeniaNow

_______________________________________


Symposium de génétique
 

Un symposium international de cinq jours sur les problèmes modernes de la génétique s'est tenu au Centre des Affaires de l'Université américaine d'Arménie, le 8 septembre. Environ 80 savants de plusieurs pays y ont pris part.

Le colloque intitulé: "Problèmes modernes de génétique, de radiobiologie, radioécologie et évolution" porte le nom du biologiste russe Nicolay Timofeeff-Ressovsky (1) qui a apporté une importante contribution scientifique dans le domaine de la radio-génétique depuis les années 1940, et a ouvert de grandes perspectives d'avenir pour les développements futurs de la biophysique.

Depuis 1983, ce sera le quatrième symposium en Arménie, dédié à l'éminent savant (les colloques précédents ont eu lieu en 1989 et en 2000). L'organisatrice de ce symposium est l'Association Pan-Arménienne de Biophysique, et son but est de réunir de nouveau les disciples du remarquable savant et de partager les avancées scientifiques dans le domaine de la génétique.

Au cours des 60 années de sa carrière, ce savant a développé une doctrine intégrale sur la mico-évolution, l'origine des nouvelles espèces biologiques, qui est devenue l'une des bases de la théorie synthétique moderne de l'évolution.

Timofeef-Ressovsky est l'un des fondateurs de la radiobiologie et de la biologie moléculaire. Il a fait des recherches sur l'influence des radiations nucléaires sur les plantes et les organismes vivants. Avec ses collègues, il a écrit un livre "Brève théorie de l'Evolution". C'est le premier ouvrage qui a entièrement défini le concept de l'évolution de la nature vivante, révélant ainsi la "boîte noire" de la théorie de Charles Darwin qui a fait du Darwinisme une science.

Les conférences de Timofeef-Ressovsky dans le monde, ont été faites jusqu'à présent dans les pays auxquels le savant a apporté sa contribution au cours de ses années d'activité. Parmi ces pays, citons: la Russie, l'Ukraine, l'Allemagne, le Tadjikistan et la Biélorussie.

Les contacts de Timofeef-Ressovsky avec les savants arméniens ont commencé dans les années 1960. Plusieurs savants arméniens sont passés par son école, et en conséquence un laboratoire de biophysique radiologique a été installé à l'Institut de Physique d'Erevan, sous la supervision immédiate de Timofeef.

"Timofeeff-Ressovsky était un savant si énergique qu'il pouvait faire de profondes recherches dans quatre ou cinq directions biologiques", dit l'organisateur du symposium, président de l'Association Pan-Arménienne de biophysique, Tsovak Avakian. "C'est pourquoi les écologistes considèrent Timofeef comme leur savant, les spécialistes de radio-biophysique comme le leur, et les spécialistes de la génétique comme le leur".


Timofeeff-Ressovsky
 

Selon Avakian, le symposium qui vient de se dérouler est sans précédent, puisque cette fois-ci les rapports vont concerner plusieurs domaines. Il y aura environ 50 rapports - sur la génétique, la radiobiologie, la radioécologie, formulés par des scientifiques d'Allemagne; de Russie, des Etats Unis, du Canada, du Japon, de la Suède, de la France et d'ailleurs.

"Nous continuons à étudier les riches travaux scientifiques laissés par Timofeef, qui, après chaque lecture, révèlent quelque chose de nouveau", dit Avakian. "Nous conservons toutes ses conférences, car il y a toujours dans celles-ci quelque chose à apprendre".

Selon Avakian, le symposium d'Erevan va tout d'abord renforcer les contacts entre les jeunes scientifiques et les éminents savants venus des autres pays, ce qui aura pour résultat, espérons-le, une coopération mutuelle bénéfique.

L'académicien de L'Académie Agricole de Russie participant du symposium, Rudolf Aleksakhin, qui est aussi un adepte de Timofeef, est d'accord avec cet espoir.

"Lors de tels colloques, nous soulevons des questions fondamentales actuelles de base de biologie. Et la participation des savants arméniens est très importante. Les Arméniens ont d'éminents savants, et je pense que la nouvelle génération va aussi donner des scientifiques de talent. Un tel symposium est un merveilleux pas en avant de la part des organisateurs", dit Aleksakhin.

Et le savant Zen Drake du "National Institute of Environmental Health Sciences", de Caroline du Nord, USA, exprime l'avis suivant : "L'Arménie a une longue et excellente histoire scientifique, particulièrement en physique, et je pense qu'un grand nombre d'entre nous, d'Amérique du Nord, avons été attirés par l'histoire de l'Arménie, et avons voulu voir un nouveau pays, intéressant. Aussi, avons-nous été heureux de nous joindre à ce symposium sur un tel sujet".

Parmi les participants, il y avait aussi des savants qui, malgré de grands succès dans le domaine scientifique, découvraient l'Arménie pour la première fois.

"Je n'avais jamais entendu parler de l'Arménie, dit Carmel Mothersill, de la Chaire de Recherche en radiobiologie de l'Université McMaster de l'Ontario, Canada. "J'ai reçu une invitation, après cela j'ai découvert où se trouvait le pays, et quelle était la langue du pays, pour avoir un interprète."

Erevan est maintenant dans une période scientifique active de dix jours, car le 12 septembre, quand ce symposium prendra fin, un autre symposium pan-arménien de physique va débuter. Environ 50 physiciens locaux et étrangers vont prendre part à ce symposium.

(1) (NdT) auteur de: "Génétique IV-le mécanisme des mutations et la structure du gène" (traduit en français)

_______________________________________

Traduction Louise Kiffer

Source : http://www.armenianow.com/ - 13/9/05

Source : http://www.armenianow.com/?action=viewArticle&AID=1058&lng=eng&IID=1042